C’est bien souvent de la rencontre que naissent les plus beaux projets !

Le partenariat innovant entre l’entreprise et la collectivité locale.

 

Le concept d’éco-pâturage de Thomas Dury pour l’entreprise Gonthier, a conquis le cœur de Chambéry Métropole qui a fait le pari d’une solution écologique, économique, sociale et pédagogique pour tondre et entretenir les 5000m² d’espaces verts autour du site protégé de l’UDEP (l’usine de dépollution, station d’épuration et traitement des eaux de Chambéry).

Le principe est simple : afin de réduire les coûts d’entretien des espaces verts, il s’agit de laisser le terrain en pâturage autour de l’usine.

Les arguments qui ont séduit les équipes de Chambéry Métropole pour mener cette expérience ensemble

  • l’innovation
  • la protection des espaces de biodiversité à proximité du corridor écologique de la Leysse
  • la maîtrise financière

 

De plus en plus de communes se lancent dans le développement de l’éco-pastoralisme pour entretenir leurs espaces (zones de friche, bassins d’orage, prairies…).

Cette méthode, autrefois utilisée par nos ancêtres, bénéficie aujourd’hui de la prise de conscience générale de la nécessité de réduire les impacts de l’homme sur l’environnement et de contribuer à la conservation de la biodiversité.

L’objectif principal de l’éco-pâturage n’est pas la rentabilité économique mais le maintien et la restauration du milieu tout en limitant les coûts de gestion.

 

Vaste chantier dont la gestion a été confiée à l’entreprise Gonthier.

Fini les trop nombreuses tontes annuelles exigeant des engins polluants, bruyants : retour aux sources avec un entretien du terrain assuré le plus naturellement du monde par quelques moutons installés en pâturage.

On constate, après plusieurs années de tonte par les moutons, des changements positifs sur les pelouses occupées. Les oiseaux et les insectes ne sont plus chassés par les engins mécaniques et reviennent profiter de cet espace.

Préserver la biodiversité est l’un des fers de lance de l’entreprise Gonthier qui a, en amont de l’arrivée des moutons, aménagé le terrain (haies champêtres, prairies fleuries), réalisé l’installation d’une clôture, d’un abri et d’un point d’eau.

Passionné et issu d’une famille d’agriculteur, Thomas Dury a sélectionné le mouton d’Ouessant pour sa robustesse et son faible impact sur le sol. En effet, ce petit ovin noir, adulte, ne pèse que 15kg et mesure seulement 50 cm. Il se nourrit exclusivement de l’herbe qu’il va brouter tout au long de la journée entre février et octobre. De novembre à mars, il se verra apporté des compléments céréaliers.

En parallèle de son activité au sein de l’entreprise Gonthier, Thomas portera donc le béret de berger quotidiennement pour veiller sur ses bêtes.

C’est aussi grâce au management participatif de Christophe Gonthier et à l’engagement de l’entreprise que Thomas, responsable paysage, peut développer ses compétences et élargir son champ d’action qu’il ne manquera pas de partager.

 

Cette première pour Chambéry Métropole et l’entreprise Gonthier signe là un partenariat exemplaire aux retombées multiples :

  • un projet écologique, déjà porté par Gonthier qui intervient dans le cadre du chantier de renaturation de la Leysse,
  • un projet économique pilote, qui sera sans doute exporté ailleurs sur le territoire,
  • un projet social avec l’ambition de créer du mieux-être au travail pour les salariés,
  • un projet pédagogique en lien avec les groupes scolaires qui organisent des visites du site.

Une manière de sensibiliser les promeneurs de la voie verte attenante, qui chemine de Chambéry au Lac du Bourget.

 

Piscine Gonthier Cognin Chambéry

Abonnez-vous !

Inscrivez-vous et recevez toutes nos actualités et promotions.

Votre inscription a bien été prise en compte ! Vous allez recevoir un mail de confirmation. (vérifiez vos courriers indésirables).